Comment conduire un hors-bord : Guide pour une utilisation correcte et sans risque

Catégories Info

kart photo

Dans la culture pop, le hoverboard est lié au célèbre film. S’échappe à bord d’un skateboard sans roues, capable (quoique pour une durée très limitée) de planer même sur les eaux calmes d’une fontaine urbaine.

Retrouvez dans cet avis les comparatifs des meilleurs hoverkarts.

Bien qu’ils ne soient pas encore capables de flotter (mais qui sait ce que l’avenir nous réserve !), les hoverboards modernes peuvent surmonter de petits obstacles et se déplacer sur des terrains légèrement accidentés. Bien sûr, il est encore impensable d’imaginer que l’on puisse utiliser le hoverboard comme moyen de transport « universel », mais il est déjà courant de voir petits et grands s’amuser à bord de ces minivéhicules.

Comment conduire un Hoverboard ?
Vous avez sûrement besoin d’un minimum d’entraînement, pas même comparable à celui nécessaire pour transporter votre vélo en toute sécurité, mais il est rare de pouvoir le conduire immédiatement après l’avoir retiré de sa boîte. La première étape consiste à placer la planche horizontalement sur le sol, les roues parallèles à vos épaules. Sans crainte, vous devez alors grimper, un pied à la fois, en plaçant vos pieds sur les plates-formes qui se trouvent sur les roues. Certains modèles sont dotés d’une poignée qui donne de l’adhérence à la plante des pieds, de sorte que le pied ne bouge pas accidentellement.

Une fois sur la planche hoverboard, il ne sera pas difficile de rester en équilibre : le mécanisme du gyroscope et les contrepoids rendront la planche parfaitement parallèle au sol et, si vous restez immobile et avec le centre de gravité à plomb au centre de la planche, cela ne se déplacera pas d’un millimètre. Une fois que vous avez décidé de la direction, vous pouvez contrôler le mouvement simplement en déplaçant votre poids vers l’avant ou vers l’arrière (dans ce dernier cas, vous devez toujours faire attention à la présence d’autres véhicules ou d’autres personnes).

Comment allumer un Hoverboard
La première vraie difficulté est de plier la direction du hoverboard. Rappelez-vous juste la « règle inverse » : pour tourner à droite, vous devez pousser votre pied gauche vers l’avant ; pour tourner à gauche, vous devez déplacer votre pied droit vers l’avant. La vitesse du « virage » dépend de l’intensité avec laquelle le pied opposé avance. Après la première période d’expérimentation, ce mouvement devient instinctif et donc beaucoup plus facile à mettre en œuvre.

La dernière aptitude à acquérir (et peut-être la plus difficile) est celle liée à la descente du hoverboard. Après vous être assuré qu’elle n’est plus en mouvement, vous devez rapidement déplacer le premier pied au sol (peu importe lequel des deux), en maintenant l’autre parfaitement immobile sur la planche. Une fois cette opération effectuée, vous pouvez déplacer l’autre pied et récupérer le hoverboard.