JOUER AU GOLF PAR MAUVAIS TEMPS

Catégories Info

golf photo

En cette période particulière de l’année, de nombreux golfeurs s’occupent du jeu les jours où le mauvais temps a le dessus. Quelles sont les règles en jeu dans ces circonstances ?

En recherche d’avis sur les télémétrés golf ? suivre ce lien !

Commençons par la définition des obstacles lâches qu’il dit :
« La neige et la glace naturelle, contrairement au gel, sont parfois de l’eau ou des obstacles libres au choix du joueur… »

Ainsi, dans les situations où le terrain est recouvert de neige, le joueur a la possibilité de remédier à l’interférence en suivant la procédure de la règle 25-1b ou de considérer que l’obstacle est desserré, auquel cas il ne peut pas le toucher ou l’enlever si sa balle et la neige sont dans le même obstacle ou le touchent (règle 23-1).

Une règle qui a à voir avec le mauvais temps est 6-8a – Interruption de la partie ; reprise de la partie. Il indique clairement que le mauvais temps n’est pas, en soi, une bonne raison d’interrompre le jeu, à moins qu’il n’y ait un danger dû à la foudre. La pénalité pour avoir arrêté le jeu sans raison particulière est la disqualification dans le jeu de coup. En match play, cependant, les joueurs qui suspendent le match d’un commun accord ne sont pas disqualifiés, à moins que cela ne retarde le match lui-même. En d’autres termes, s’il n’y a pas d’accord commun pour suspendre le jeu entre les parties, il doit se poursuivre sans délai. Il en va de même pour la reprise du match : si un match a été suspendu d’un commun accord et que les conditions pour le poursuivre se présentent par la suite et que l’une des parties souhaite reprendre le match et que l’autre refuse, alors le match doit continuer quand même, comme le prévoit la Décision 6-8a/5 :

D. Selon l’exception à la règle 6-8a, A et B interrompent un match à cause de la pluie. Par la suite, bien qu’il continue à pleuvoir, A veut recommencer à jouer.
B refuse parce qu’il ne veut pas jouer sous la pluie, et non parce qu’il considère que le terrain de jeu n’est pas pratique. Quelle est la décision ?

R. B est disqualifié (règle 6-8a). L’exception à la règle 6-8a permet l’interruption d’un match convenu. Cependant, lorsque A décide qu’il veut recommencer à jouer, il n’y a plus d’accord et B est obligé de reprendre la partie.

Il y a des circonstances où il y a du brouillard, une situation difficile à prévoir. Dans ce cas, du point de vue de la jouabilité et de la sécurité, le match devrait être suspendu par le Comité lorsqu’il y a tellement de brouillard qu’il n’est pas possible d’observer le vol et l’atterrissage du ballon.

D’autres situations impliquant les règles du jeu en cas de mauvais temps sont :

Un joueur peut se protéger avec un parapluie pendant qu’il tire (p. ex. lors d’un coup roulé court), mais il ne peut être protégé des éléments par une personne autre que lui-même (Décision 14-2/2).
Le givre n’est pas un obstacle lâche, il n’est donc pas possible de l’éliminer (Définition des obstacles lâches).
Un joueur peut utiliser un chauffe-main pendant un tour (Décision 14-3/13).
Une balle peut être chauffée artificiellement à l’aide d’un chauffe-main ou d’un dispositif avant un tour conventionnel, mais pas pendant un tour lui-même (Décision 14-3/13.5).