Ponceuse orbitale – Meilleurs produits, utilisation et prix

Catégories Info

lissage photo

Fonctionnement de la ponceuse orbitale
Le mot orbital ne se réfère pas à la forme de la plaque de la ponceuse mais au mouvement que fait l’instrument, la plaque de cette ponceuse, en fait, ne se déplace pas verticalement mais en faisant une série de cercles de grande largeur. La largeur des cercles dépend du type de ponceuse acheté.

Retrouvez des informations supplémentaires ici concernant les ponceuses girafe.

En particulier, la forme de la plaque de la ponceuse orbitale est rectangulaire et nous permet de travailler aussi bien sur de très grandes surfaces que sur des angles. Il faut cependant préciser que pour travailler dans les angles, il est toujours préférable d’opter pour une ponceuse delta, la seule capable d’atteindre les espaces les plus réduits de manière vraiment efficace. Si, par contre, vous voulez utiliser la ponceuse uniquement pour travailler sur des surfaces lisses sans rainures, ou si vous voulez l’utiliser uniquement pour effectuer des travaux de ponçage, la ponceuse orbitale est certainement le dispositif le plus approprié et le plus polyvalent.

On trouve sur le marché différents modèles de ponceuses orbitales, équipées de plaques de différentes tailles. En règle générale, la largeur de la plaque varie de 90 à 115 cm tandis que sa longueur peut varier de 100 à 220 mm environ. Il est important de souligner que plus la différence en millimètres entre la longueur et la largeur de la plaque est grande, plus la ponceuse orbitale sera capable de travailler même dans des espaces très réduits, par exemple elle pourra également travailler dans les rainures des portes à panneaux.

Moteur de ponceuse orbitale
Les caractéristiques du moteur sont essentielles dans le choix de la meilleure ponceuse orbitale sur le marché. La puissance, la vitesse et l’alimentation électrique de la ponceuse orbitale doivent être prises en compte lors du choix.

Commençons par l’alimentation électrique, ces instruments, en règle générale, peuvent être alimentés par batterie ou par câble. Évidemment, le choix d’un type plutôt qu’un autre dépend toujours de l’utilisation prévue de la ponceuse orbitale. La ponceuse orbitale alimentée par batterie, par exemple, peut être utilisée presque partout car elle n’a pas besoin d’être connectée à l’électricité. Cependant, ces instruments présentent tous les inconvénients de l’alimentation par pile. La puissance du moteur est inférieure à celle des modèles à câble et son autonomie est réduite : il s’agit d’une autonomie d’environ 2 ou 3 heures, un temps qui peut encore se révéler suffisant pour effectuer de petits travaux de courte durée. En règle générale, l’alimentation par batterie est surtout utilisée sur les ponceuses à main, qui sont très différentes des ponceuses orbitales car elles ont une plaque triangulaire. Il est important de souligner, cependant, que la majorité des ponceuses orbitales sur le marché est cordée. Habituellement, le câble a une longueur de 2 ou 3 mètres, il suffit donc d’atteindre les surfaces situées en haut. Le câble peut évidemment être fixé à une rallonge pour rendre la ponceuse orbitale encore plus performante. Les appareils à câble sont équipés d’un moteur très puissant qui nous permet de travailler pendant de nombreuses heures. Il est toujours préférable, cependant, de ne pas travailler longtemps aussi pour éviter la surchauffe du moteur.

La puissance du moteur est essentielle dans le choix de la ponceuse orbitale qui répond le mieux à nos besoins. En règle générale, la puissance d’une ponceuse peut varier d’environ 120 à 400 W : évidemment, plus la puissance du moteur est grande, plus le nombre et le type de matériaux que nous pouvons poncer est important. Pour cette raison, le choix de la ponceuse orbitale doit être fait en fonction de nos exigences d’usinage.